webleads-tracker

La presse en parle

Le Bonhomme Picard - Mairie de Breteuil - Mercredi 10 avril 2019

Alerte événement : pour tout savoir par SMS

Sud Ouest

Breteuil

L’annonce a été faite lors du dernier conseil municipal. Breteuil s’est inscrit à Alerte événement, un dispositif qui s’adresse aux mairies. En s’inscrivant sur cette plateforme d’alerte SMS, chacun pourra obtenir des infos sur la météo mais aussi sur les événements locaux.

« Ces événements peuvent être de plusieurs natures : alerte météo, travaux, informations pratiques, spectacles, etc. », indique-t-on au service communication de la mairie.

Une dernière modification sur le formulaire en ligne devait être apportée pour commencer à communiquer sur le web. « Cependant, un répondeur téléphonique est d’ores et déjà en place au numéro suivant : 03 67 79 60 00 afin de s’inscrire », précisait la mairie en fin de semaine dernière.

Sylvie Godin

Sud Ouest - Mairie de Jurançon - mardi 19 février 2019

Sud Ouest

Photo Sud Ouest.

Toujours en pointe en matière de communication, la commune de Jurançon vient d’adhérer à la plate forme Alerte événement, développée par la société Néocom. Ce dispositif s’inscrit dans le Plan communal de sauvegarde (PCS). Il s’agit de permettre à ses habitants de recevoir un SMS d’alerte sur smartphone ou téléphone portable les avertissant d’un événement dangereux imminent.

La liste d’alertes dressée aujourd’hui s’avère non exhaustive : menace de grosses chutes de neige, d’importantes averses de grêle, de vent violent, de possibles inondations, d’un accident de matière dangereuse ou d’un risque de pollution.

L’inscription à la plateforme est simple et gratuite. Il faut composer le numéro de téléphone dédié et se laisser guider. Lorsque la voix demande de rentrer le numéro de portable à dix chiffres sur lequel le message sera envoyé, il suffit de s’exécuter pour valider l’opération. Il es possible de se dés inscrire à tout moment du dispositif.

Pas un dispositif d’appel

Jurançon a souhaité mettre un tel dispositif en place à la suite des inondations subies l’été dernier, dont l’une d’elle, en juin, a provoqué l’effondrement d’un pont au-dessus de l’Arribeü. « Les réunions que nous avons eues après ces événements avec les habitants des quartiers touchés ont montré que les gens n’avaient pas pris leurs dispositions en amont en raison d’une communication tardive, souligne Francis Tisné, adjoint en charge du dossier. Cette alerte vigilance précoce répondra désormais à cette attente. »

L’élu a insisté sur le fait que ce SMS n’était en aucun cas un dispositif d’appel des secours. Ces derniers doivent être alertés par les personnes victimes des dégâts, leurs voisins ou des témoins éventuels. A noter : les non-habitants de Jurançon ayant dans leur famille des personnes âgées résidant sur la commune peuvent s’inscrire à Alerte événement.

Bulletin des élus locaux - décembre 2018

Un outil innovant pour les mairies

Alerte Evénement est un service innovant d’alerte SMS et/ou VMS® « clés en main » dans le cloud permettant d’avertir la population sur téléphone portable. L’innovation réside dans la création et la gestion en automatique de la base de mobiles des administrés associé à la plate-forme d’envoi, sans intervention humaine.

Le service intègre des outils simples mis à disposition de la mairie autorisant les inscriptions et désinscriptions automatiques des mobiles. Grâce au recueil automatisé d’une base de données, les mairies pourront avertir l’ensemble de leur administrés par SMS et/ou VMS® pour des informations majeurs ou utiles.

Var-matin La seyne - Sanary - jeudi 26 octobre 2017

Information de risque majeur : Bandol en « alerte »

La municipalité s’est dotée d’ «Alerte info service »,
un dispositif permettant d’avertir les Bandolais d’un risque majeur par SMS. Simple et efficace.

Qui mieux que la municipalité de Bandol peut informer les Bandolais d’un danger imminent ? Partant de ce principe… et de l’obligation désormais faite aux premiers magistrats de prévenir leur population en cas de risque majeur, la mairie s’est dotée d’ « Alerte info service ».

Cet outil permet à la Ville d’envoyer à ses administrés, sur leur téléphone mobile un SMS (160 signes maximum) pour les avertir d’un événement (attentat, canicule, incendie, inondation…).

Alerte info service - Bandol - Var matin

Le dispositif a été mis en fonction dès juin dernier par Néocom, opérateur de télécommunication basé à Bandol, dirigé par Didier Derdérian (debout à gauche). Photos Dominique Leriche.

Confidentiel et gratuit

Il est aussi rapide et simple pour la municipalité d’exploiter ce dispositif que pour ses administrés d’en profiter : « Les informations sont remontées par nos services et envoyées à partir d’Internet avec une interface de gestion très facile d’utilisation », explique Patrick Gabet, directeur de cabinet du maire Jean-Paul Joseph… et expéditeur des messages.

« Les Bandolais peuvent s’inscrire ou se désinscrire en quelques instants sur le site internet de la Ville ou par téléphone au 04 65 33 33 33. Il suffit de communiquer son numéro de portable, sans donner son nom. »

Confidentiel, ce service est aussi et surtout gratuit est sans publicité : seule la commune paye un abonnement de 490 euros (TTC). Tant qu’à jouer la proximité, ce dispositif a été mis en fonction dès juin dernier par Néocom, opérateur de télécommunication basé à Bandol.

« D’autres outils auraient pu être utilisés, comme l’affichage public, le mail ou une application mobile. Mais l’affichage n’est pas aussi rapide, le mail n’est pas lu aussi vite qu’un SMS et l’appli a un coût plus élevé et est restrictive : il n’est pas évident qu’elle soit chargée par tous, elle doit rester ouverte en permanence, elle décharge la batterie… », explique Didier Derdérian, président-directeur général de Néocom.

Sept jours sur sept et 24 h sur 24

Et si ce service a donc été développé pour envoyer des alertes, sept jours sur sept et 24 h sur 24, il peut également servir à expédier des informations pratiques, du lundi au vendredi de 10 h à 20 h : cela a été le cas du premier message, le 30 juin dernier, pour la fermeture de la plage Eden Roc.

Quinze autres SMS ont suivi depuis… et des VMS (messages vocaux) pourront également être envoyés sur les répondeurs des téléphones mobiles, « par exemple pour inviter à un concert », ajoute Didier Derdérian.

Le but n’est cependant pas de multiplier les alertes… mais les alertés : « 220 en juin, ils sont désormais 600 », précise Patrick Gabet.

Et ce n’est qu’un début… maintenant que les Bandolais sont informés.

Sébastien Hénot

Alerte événement par la Mairie de Bandol
reportage JT 19/20 le jeudi 26 Octobre 2017

Cellule de crise - France 2
Extrait du reportage du mercredi 22 Novembre 2017

Ils nous font confiance

carte de france