La presse en parle

Sud Ouest - Mairie de Jurançon - Mardi 19 février 2019

Sud Ouest

Photo : Sud Ouest.

Toujours en pointe en matière de communication, la commune de Jurançon vient d’adhérer à la plate forme Alerte événement, développée par la société Néocom. Ce dispositif s’inscrit dans le Plan communal de sauvegarde (PCS). Il s’agit de permettre à ses habitants de recevoir un SMS d’alerte sur smartphone ou téléphone portable les avertissant d’un événement dangereux imminent.

La liste d’alertes dressée aujourd’hui s’avère non exhaustive : menace de grosses chutes de neige, d’importantes averses de grêle, de vent violent, de possibles inondations, d’un accident de matière dangereuse ou d’un risque de pollution.

L’inscription à la plateforme est simple et gratuite. Il faut composer le numéro de téléphone dédié et se laisser guider. Lorsque la voix demande de rentrer le numéro de portable à dix chiffres sur lequel le message sera envoyé, il suffit de s’exécuter pour valider l’opération. Il es possible de se dés inscrire à tout moment du dispositif.

Pas un dispositif d’appel

Jurançon a souhaité mettre un tel dispositif en place à la suite des inondations subies l’été dernier, dont l’une d’elle, en juin, a provoqué l’effondrement d’un pont au-dessus de l’Arribeü. « Les réunions que nous avons eues après ces événements avec les habitants des quartiers touchés ont montré que les gens n’avaient pas pris leurs dispositions en amont en raison d’une communication tardive, souligne Francis Tisné, adjoint en charge du dossier. Cette alerte vigilance précoce répondra désormais à cette attente. »

L’élu a insisté sur le fait que ce SMS n’était en aucun cas un dispositif d’appel des secours. Ces derniers doivent être alertés par les personnes victimes des dégâts, leurs voisins ou des témoins éventuels. A noter : les non-habitants de Jurançon ayant dans leur famille des personnes âgées résidant sur la commune peuvent s’inscrire à Alerte événement.